We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
FUKUI Un voyage pittoresque, pour découvrir le raffinement éternel
  • TOKYO
  • FUKUI

Thèmes des itinéraires touristiques présentés

TIMELESS ARTISTRY

Voyageurs

  • Traveled : November,2019 Adrien LEUCI
    Directeur de Japan Information
    Pays de résidence France (Toulouse)
  • Traveled : November,2019 Lassaux Samantha
    Manager d'événements
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: France

Après avoir apprécié les Trente-six vues du Mont Fuji, chef d’œuvre du grand maître de l’ukiyo-e Katsushika Hokusai au musée Sumida Hokusai, cap sur le temple Eihei-ji, l’un des plus grands temples du bouddhisme zen. L’ascétisme bouddhique est toujours pratiqué dans ce lieu saint, riche d’une histoire et de traditions plus de sept fois centenaires, et les visiteurs pourront apercevoir des moines pratiquant l’ascète. Un voyage au cœur de l’essence du Japon.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://www.fuku-e.com/lang/english/

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

JAL046 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Adrien LEUCI

    Vol international de JAL:Départ de Paris avec d’excellentes conditions grâce à Japan Airlines. Dans la classe économique de la compagnie, avec son classement cinq étoiles Skytrax©, comme on pouvait s’y attendre, tout était au rendez-vous : espace, confort, et hospitalité à la japonaise.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

Aéroport international de Tokyo-Haneda

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Musée Sumida Hokusaimore

Visites recommandées

Musée Sumida Hokusai

Connu et apprécié du monde entier, l'artiste Katsushika Hokusai est né près de l'actuelle rue Hokusai-dori dans l'arrondissement de Sumida. Pendant près de 90 ans, il a passé presque toute sa vie dans cet arrondissement, où il a produit un grand nombre d'œuvres d'exception.
Ce musée présente l'œuvre de Hokusai et propose des expositions thématiques ainsi que des activités de vulgarisation afin de transmettre de manière accessible les liens qui unissaient l'artiste à Sumida.

  • Adrien LEUCI

    Musée Sumida Hokusai:Ce musée intimiste est un bâtiment à l’architecture originale et lumineuse conçue par Sejima Kazuyo. L’intérieur sombre du musée contraste avec l’extérieur et permet de se concentrer sur les œuvres de l’artiste Katsushika Hokusai. Il est agréable de retrouver l’une des reproductions de la célèbre vague de Kanagawa et intéressant de regarder les statues de cire du peintre Hokusai et de sa fille.

    Déjeuner à Kabuki Maguro:Ce restaurant se trouve à l’intérieur de la place centrale du Ryogoku Edo Noren (un petit centre touristique et commercial) qui est thématique autour de l’univers des sumos. Au milieu de l’établissement se trouve un impressionnant ring de match. Le restaurant sert toutes sortes de poissons, et il fut agréable de déguster des bols sur lesquels des variétés de poisson très frais étaient posées sur du riz. L’ambiance le midi est calme, pratique quand on veut discuter calmement. La décoration du restaurant est propre, et c’était un restaurant où l’on peut s’attendre à déguster du poisson frais.

  • Lassaux Samantha

    Musée Sumida Hokusai : Visiter ce musée qui présente de manière facile à comprendre Hokusai, ce célèbre peintre d'ukiyo-e de l'époque de Edo, sera certainement un des événements dont se réjouiront les passionnés d'art japonais. Les visiteurs peu familiers du personnage et de l'art japonais sauront également apprécier l'endroit. Ma recommandation est la projection à l'entrée de la salle d'exposition permanente qui permet de retracer le quartier favori de Hokusai, Sumida, et de comparer ses œuvres d'antan avec des scènes plus actuelles.

    Déjeuner à Kabuki Maguro : L'établissement commercial Ryogoku Edo Noren est une zone où l'on peut ressentir d'une manière artistique le sumo et où l'on peut observer l'arène de sumo au milieu de l'établissement. Entre les nombreux restaurants, le Kabuki Maguro offre une excellente sélection de fruits de mer et saura combler les amoureux de sashimi.

Ligne JR Sobu, train omnibus
Ryogoku → Asakusabashi
1 minute

Ligne Toei Asakusa
Asakusabashi → Asakusa
2 minutes

Croisières à Tokyo, ligne Sumidagawamore

Croisières à Tokyo, ligne Sumidagawa

Embarquez pour une croisière de 40 minutes sur le fleuve Sumida. Entre Asakusa et Hinode-Sanbashi, vous passerez sous 12 ponts aux couleurs et formes toutes plus originales les unes que les autres, parmi lesquels le pont Inazuma-bashi et le pont Kiyosu-bashi. En contemplant la métamorphose du port de Tokyo tout en prêtant l'oreille aux explications sur les sites célèbres ou historiques diffusées à bord, vous pourrez découvrir le charme d'Edo et le Tokyo "actuel".

  • Adrien LEUCI

    Croisière sur la rivière Sumida:La croisière sur la Sumida nous permet de profiter de l’apparence caractéristique du bateau, et une fois à bord, il est agréable de pouvoir profiter du paysage avec la vue à 360° grâce à ce bateau entièrement vitré. Une occasion parfaite de prendre en photo la Tokyo Skytree et la fameuse « flamme d’or » de l'immeuble Super Dry Hall sous un angle inédit. Une fois les ponts bas passés, l’équipage nous guide à l’extérieur pour profiter de la vue dans son ensemble. Le soleil couchant en arrivant à Odaiba offre un magnifique souvenir pour tous les amateurs de photo du soleil sur les eaux.

  • Lassaux Samantha

    Confection de papier à Echizen Washi Village : La croisière de la rivière de Sumida sur un bateau nommé Hotaluna prend à peu près 50 minutes et permet d'observer les rives de Tokyo, de se laisser bercer par les vagues confortablement installé sur les larges banquettes du bateau au design moderne en appréciant un gâteau ou un café. Passer sous les bas ponts de la rivière nous rapproche de la fin de la mini-croisière, mais le voyageur a l'opportunité de monter sur le pont et de profiter de l'air libre.

Ligne New Transit Yurikamome
Odaiba-Kaihinkoen → Shimbashi
13 minutes

Shimbashi → Uchisaiwaicho
5 minutes

Ligne Toei Mita
Uchisaiwaicho → Shirokanedai
11 minutes

Happo-en Enjyumore

Happo-en Enjyu

Le restaurant Happoen, souvent utilisé pour des banquets de mariage, est situé au milieu d’un vaste jardin japonais où poussent de nombreux sophoras du Japon. Le chef est très exigent et propose des menus traditionnels kaiseki, dont une magnifique sélection de menus différents chaque mois, et des menus originaux, conçus pour servir chaque aliment au bon moment et de la façon idéale pour en tirer la meilleure saveur, afin que les clients puissent ressentir le parfum de chaque saison en dégustant les plats tout en contemplant le jardin.

  • Adrien LEUCI

    Happo-en:Un jardin découvert alors que la nuit était tombée. On peut y faire une promenade nocturne agréable en profitant de l’ambiance du monde flottant des ukiyo-e. Un jardin coloré de luminaires rouges et verts qui amplifient la beauté de ce lieu. C’est aussi l’occasion de découvrir une collection de bonsaïs âgés de plus de 500 ans.

    Happo-en Enjyu:Nous sommes accueillis par un personnel en kimono, et je trouve que cela pose l’ambiance traditionnelle et distinguée de ce lieu. Depuis notre table, nous pouvons toujours admirer le jardin, mais le plus beau est à découvrir dans nos assiettes. La nourriture est fine et d’une qualité qu’on pourrait appeler « artistique ». Les goûts se répandent telle une palette de couleurs dans la bouche.

  • Lassaux Samantha

    Happo-en : Les illuminations du jardin étaient magnifiques, et il s'agit d'un très beau jardin. Je le recommande hautement aux visiteurs. Le Happo-en offre une petite pause très appréciable dans la capitale immense qu'est Tokyo et est un endroit qui nous fait ressentir un charme typiquement japonais qui semble sortir d'une peinture.

    Happo-en Enjyu: La cuisine du restaurant était incroyable, en particulier les sushis. L'atmosphère était relaxante et sophistiquée, un endroit superbe pour un dîner d'une grande occasion. Chaque plat était parfaitement présenté et avait une quantité appropriée. Le staff est aux petits soins et aimable, parle anglais et les menus sont faciles à comprendre même lorsqu'on ne parle pas le japonais.

Métropole de Tokyo

Deuxième jour

HOKURIKU(FUKUI)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Adrien LEUCI

    Vol domestique de JAL:Le vol fut très agréable et très rapide. Il faut environ une heure pour atteindre Komatsu depuis Tokyo. Le service à bord est du même niveau que pour les vols internationaux. JAL propose également un tarif spécial pour les étrangers résidant hors du Japon, qui peuvent prendre des vols intérieurs à un prix moins cher que d’habitude. Je vous le recommande si vous prenez un vol JAL pour vous rendre dans chaque région à partir de Tokyo.

  • Lassaux Samantha

    Vol domestique de JAL : Dans les avions de JAL, tout ce que l'usager peut espérer d'un vol est au rendez-vous.
    Ponctualité, staff aimable et bilingue et aéroport pratique, facile d'accès et propre. L'attente pour l'avion n'est pas pénible.

Aéroport de Komatsu

Bus
20 minutes

Train (JR)
20 minutes

Bus
40 minutes

  • Adrien LEUCI

    Déjeuner au restaurant principal de Hatsumi Sushi : Le déjeuner dans le restaurant Hatsumi fut une expérience avant tout humaine. En effet, le chef de ce sushiya, deuxième de la génération, est passionné par son métier et possède un savoir-faire unique. Nous mangeons de délicieux sushis d’une fraîcheur unique servis et fabriqués face à nous. Après avoir goûté de multiples saveurs de la mer, nous participons à un cours afin de confectionner des maki-sushis. Une nouvelle expérience qui permet de mieux comprendre comment on fabrique ces sushis en rouleaux.

    Le Château Maruoka : Un château japonais tout mignon et agréable à découvrir, il est l’un des châteaux japonais reconnus actuels.

  • Lassaux Samantha

    Déjeuner au restaurant principal de Hatsumi Sushi : L'établissement Hatsumi offre une expérience unique de l'art de la gastronomie japonaise. Le maître sushi prépare ces derniers de manière traditionnelle, et dépose un par un les petits rouleaux en face du client. Tous les ingrédients sont frais, et le riz est cuit d'une façon secrète bien gardée par la famille.

    Le Château Maruoka : Le château de Maruoka possède un charme unique et attachant. Il possède une longue histoire fascinante qui enchantera les visiteurs férus d'histoire japonaise. Le château de Maruoka, qui se révèle fort en histoire, fourmille d'anecdotes et regorge de charmes.

Tojinbomore

Tojinbo

Tojinbo est un site magnifique composé d’une succession de falaises à pic formées au fil du temps par l’érosion due aux vagues.
Ces très impressionnantes falaises s’étendent sur 1 km le long de la côte de Mikuni.
Les roches andésites pyroxéniques qui présentent des diaclases (sortes de fissures) verticales sont des phénomènes géologiques extrêmement rares, à tel point qu’il n’existerait que trois sites tels que Tojinbo dans le monde. Ce paysage a d’ailleurs été classé Monument naturel par le Japon.
Les visiteurs pourront également admirer ce site du haut de la tour Tojinbo de 55 mètres de hauteur, ou à bord de bateaux de tourisme qui font le tour de la côte.

  • Adrien LEUCI

    Falaises de Tojinbo : Endroit impressionnant par la force naturelle du lieu, en effet les falaises de Tojinbo sont remplies d’énergies qui ne nous laissent pas indifférents. On voit ici le passage de l’activité terrestre sur l’île de Honshu. Ces rochers sont sortis par l’action des forces volcaniques depuis des millions d’années, et les vagues érodent au fur à mesure leurs silhouettes. On doit le nom de Tojinbo à un moine dont la légende raconte qu’il aurait été dupé et que sa colère a provoqué de fortes tempêtes maritimes.

  • Lassaux Samantha

    Falaises de Tojinbo : Les falaises de Tojinbo sont définitivement un lieu absolument fascinant à visiter. Les fondements du nom Tojinbo viendraient d'un moine bouddhiste qui aurait été précipité du haut des falaises déchirées par ses pairs. Depuis, les locaux pensent que la mer se fracasse sur les parois et est agitée à cause de la colère du moine non apaisée. La légende prête au lieu une ambiance fascinante à découvrir, agrémentée par un paysage de falaises abruptes et d'une mer déchaînée qui rendent ce lieu fortement intéressant.

Bus
10 minutes

Awara Onsen (Matsuya Sensen)

  • Adrien LEUCI

    Dîner à l’hôtel : Un dîner dans une auberge traditionnelle japonaise est toujours un événement unique. L’ambiance, le personnel et les clients vêtus en Yukata, la cuisine kaiseki vous font traverser la tradition et région du Japon sous toutes ses couleurs. Il faut savoir apprécier à sa juste valeur. Les goûts et les saveurs s’enchaînent sans jamais lasser ou peser sur l’estomac. Le tout accompagné d’un bon saké de la région de Fukui pour relever les produits de la terre et de la mer. Délicieux.

    Awara Onsen (Matsuya Sensen) : Un ryokan magnifique, une chambre spacieuse. J’ai apprécié me détendre en fin de journée dans le bain privatif sur la terrasse de la chambre. Le lendemain matin, j’ai goûté à la joie du bain collectif de l’hôtel.

  • Lassaux Samantha

    Dîner à l’hôtel : Le dîner se situe dans des salles calmes et au style japonais élégant, avec un service parfait et une cuisine raffinée. Les plats sont en bonne quantité et on peut apprécier le dîner traditionnel japonais sans précipitation. Tout est exquis et la sélection de boissons permet de goûter à des sakés de la région.

    Awara Onsen (Matsuya Sensen) : Le ryokan Matsuya Sensen est un arrêt obligatoire pour les amoureux des sources d'eau chaude traditionnelle japonaises. En plus des bains publics, certaines chambres offrent leurs propres bains privés. L'arrangement du jardin est propice à la détente et à l'observation tout en profitant de son bain. Les bains traditionnels japonais à même la pierre restent les plus impressionnants.

Troisième jour

Awara Onsen (Matsuya Sensen)

  • Adrien LEUCI

    Observation de la rue Mikuni-Minato Kitamae : La ville de Mikuni est un mélange des deux époques Edo et Meiji. Il est agréable de découvrir des vieilles maisons dont se servaient les marchands de l’époque. Tout comme il était impressionnant de retrouver l’architecture de l’ancienne banque Morita en brique rouge et du musée Mikuni Ryushokan en béton.

    Déjeuner à Uoshiro : Un restaurant au déjeuner sympathique dans un lieu traditionnel. Un menu simple et local composé d’une soupe miso, de légumes vinaigrés et d’un Tendon aux crevettes au bon goût de dashi comme plat principal. J’ai savouré un repas excellent.

  • Lassaux Samantha

    Observation de la rue Mikuni-Minato Kitamae : La rue de Mikuni Minato Kitamae est une rue parfaite pour passer une bonne partie de la journée. D'après les volontaires de la région, les marchands faisaient autrefois vivre l'économie de la région, avant le développement des voies ferrées. Le voisinage a fait un travail remarquable pour préserver les bâtiments des environs afin de perpétrer les histoires de l'époque. Je vous recommande le manju au saké, la spécialité locale.

    Déjeuner à Uoshiro : Uoshiro est un de ces petits restaurants toujours animés. Le bâtiment dégage un sentiment d'histoire profonde, photos anciennes à l'appui de célébrités locales qui venaient manger dans le restaurant. La nourriture y est simple et délicieuse, surtout les tempuras de crevettes avec lit d'omelette (tendon) qui laissent un sentiment agréable de satiété.

Train
100 minutes

Bus
12 minutes

Musée préfectoral des dinosaures de Fukuimore

Musée préfectoral des dinosaures de Fukui

Ce musée consacré aux dinosaures, l’un des plus grands du monde, est connu dans tout le Japon pour sa collection de fossiles. Dans un immense hall sans colonnes, les visiteurs pourront admirer une foule de squelettes de dinosaures, de fossiles, de spécimens conservés, un diorama et des reconstitutions grandeur nature de certaines espèces. Toutes les espèces présentées sont visibles de très près dans des expositions qui raviront petits et grands.

  • Adrien LEUCI

    Musée des dinosaures de Fukui : Le musée se situe en haut d’une des montagnes, la vue est magnifique et le beau temps permet de profiter d’un bon air de la région de Fukui. L’architecture extérieure comme intérieure du musée était magnifique et vaut bien le détour à elle seule. À l’intérieur du bâtiment en forme d’œuf, elle nous rappelle la vie des dinosaures, que l’on a du mal à s’imaginer. L’escalator est telle une machine à voyager dans le temps, et l’impressionnante exposition de fossiles (réelles et répliques) ainsi que la présentation des divers dinosaures exposés m’ont surpris.

  • Lassaux Samantha

    Musée des dinosaures de Fukui : Le musée du Dinosaure de Fukui est un des sites touristiques de la région à visiter absolument. Le musée est dans le top 3 des plus importants musées consacrés aux dinosaures au monde, et c'est parce que le lieu propose des explications bilingues en anglais et en japonais, qu'il est adapté aux enfants comme aux adultes et doté d'une architecture extérieure impressionnante. Les maquettes et reproductions grandeur nature sont imposantes et vous coupent le souffle. Le musée propose aussi des cafés, restaurants, ateliers pour les enfants, lieu d'observation des archéologues au travail, etc. En somme, un détour qui ne décevra pas !

Bus
12 minutes

Train
30 minutes

Bus
10 minutes

Temple Soto Zen Daihonzan Eihei-ji more

Temple Soto Zen Daihonzan Eihei-ji

L’Eihei-ji est un temple destiné à l’entraînement des moines au zazen (méditation assise) ouvert en 1244 par Eihei Dogen, le fondateur de l’école bouddhiste Soto. L’enceinte du temple comprend plus de 70 bâtiments de différentes tailles. Les sept bâtiments principaux, qui sont utilisés quotidiennement pour l’entraînement des moines, sont reliés entre eux par des couloirs couverts. De nombreux trésors sont exposés dans le pavillon Ruri Shobo-kaku, notamment le Fukan Zazengi (recommandations universelles pour le zazen), écrit par Dogen lui-même.
En 2015, ce temple a reçu deux étoiles au Guide vert Michelin Japon.

  • Adrien LEUCI

    Temple Daihonzan Eiheiji : Se lever à 5 h du matin pour découvrir l’univers fermé des moines bouddhistes du temple Eiheiji est une expérience passionnante. L’architecture du temple, l’atmosphère et son histoire nous emportent, impossible de ne pas se sentir touché par la force spirituelle de ce lieu. J’ai particulièrement apprécié l’écoute et la récitation des sutras bouddhiques qui m’ont mis en transe le temps d’un moment.

  • Lassaux Samantha

    Temple Daihonzan Eiheiji : Une des plus belles visites à effectuer de la région est sans conteste le temple de Daihonzan Eiheiji. L'organisation de la vie du temple est centrée sur les enseignements du Maître Zen Dogen. Les visiteurs sont bienvenus tant qu'ils respectent la vie du temple et de ses moines — les photos de ces derniers sont interdites par exemple. Outre de profiter de la beauté de l'architecture, de la nature du lieu et de laisser l'ambiance apaiser sa journée, le visiteur peut également participer à diverses expériences de méditation offertes par le Temple.

Hakujukan

  • Adrien LEUCI

    Dîner à l’hôtel : Le diner à l’hôtel Hakujukan propose un repas japonais authentique ou un repas à 100 % végétarien. On trouve de nombreux restaurants où l’on peut déguster de tels repas à proximité du temple Eiheiji. Tout est très délicieux. J’ai particulièrement apprécié le tofu fraîchement préparé, et ce lieu neuf était formidable.

  • Lassaux Samantha

    Dîner à l’hôtel : Le Hakujukan offre une cuisine élégante et innovante, avec la possibilité en fonction des saisons de confectionner son propre tofu à sa table. Des options végétariennes et vegan sont possibles, mais un menu normal avec viande est aussi disponible. L'ambiance est calme, l'équipe de service dévouée et le repas complet ne déçoit pas. Le petit déjeuner est japonais, simple et avec une quantité appropriée à une journée de découverte de la région du Temple Daihonzan Eiheiji.

    Hakujukan : À environ cinq minutes à pieds du Temple Daihonzan Eiheiji se trouve l'établissement Hakujukan. C'est un lieu simple et élégant, à l'accueil chaleureux qui propose même des séances de discussions et de méditations avec des moines de passage dans la région. On trouve une zone de restaurants et de boutiques à proximité. Les chambres sont simples mais modernes et technologiques avec la possibilité de contrôler lumières et chauffage via commandes vocales. Le confort y est optimal et l'ambiance apaisante.

Quatrième jour

Hakujukan

  • Adrien LEUCI

    Déjeuner à Yoroppaken : Le Yoroppaken est restaurant dont la spécialité est le Katsudon (porc pané). C’est une chaîne de restaurant à Fukui, avec une ambiance locale garantie. Une atmosphère européenne se dégage des lieux, peut-être en raison du nom de ce restaurant.

    Observation du Takefu Knife Village : La découverte du Takefu Knife Village est très intéressante. On y découvre tout l’art ancestral de la forge et des techniques plus modernes pour une production plus importante. Le savoir-faire de ces maîtres de l’acier impressionne notamment avec les lames damassées.

  • Lassaux Samantha

    Ruines du clan Asakura : Les ruines du clan d'Asakura permettent de se replonger dans les histoires d'antan. Une des options les plus intéressantes de la visite est d'emprunter une tablette et de pouvoir expérimenter à travers son écran une reconstruction de la zone. Cette fonction permet d'effectuer tout seul sa visite avec des explications en anglais.

    Visite du jardin Yokokan : Le Yokokan est bien représentatif de l'attention et du dévouement à la nature que les Japonais expriment lors de la création de leurs jardins. L'exceptionnelle architecture du lieu a conquis mon cœur. La nature change avec les saisons, et les couleurs d'automne, bien qu'encore timides, apportent une ambiance paisible qui incite aux balades calmes et à la contemplation.

    Déjeuner à Yoroppaken : Le Sauce Katsudon de Yoroppaken ravira les fans de la cuisine japonaise. Le Tonkatsu du Yoroppaken est plus fin et son goût est prononcé. Ce magasin apprécié par les locaux dispose de plusieurs restaurants à Fukui, où la même recette peut être appréciée.

    Observation du Takefu Knife Village : Au village de Takefu Knife, des artisans se réunissent pour créer les fameux couteaux de cuisine japonais. La possibilité de voir les maîtres à l'œuvre au travail, dans le vacarme de l'atelier, est tout à fait satisfaisante. Mais ce qui est le plus intéressant, c'est la possibilité de faire son propre couteau. Le travail du visiteur prendra quelques heures ou une journée entière, et au final on obtiendra la lame idéale pour sa cuisine. Une expérience inédite !

Bus
30 minutes

Train (JR)
20 minutes

Bus
25 minutes

Village Echizen Washimore

Village Echizen Washi

Le village Echizen Washi (Echizen Washi no Sato) se situe dans le district d’Imadate, connu pour la production de papier japonais washi d’une qualité exceptionnelle. Ses 1 500 ans d’histoire dans cet artisanat font de cette région l’une des plus anciennes régions productrices de papier traditionnel de tout le Japon, et lui confèrent un remarquable savoir-faire.
Au village Echizen Washi, les visiteurs pourront admirer des maîtres en train de fabriquer du papier, mais également s’essayer eux-mêmes à cet art, notamment au procédé traditionnel d’essorage de la pâte à papier. La rue principale de 230 mètres de long rassemble un grand nombre de fabriques de papier dans un quartier qui mêle magnifiquement tradition et nature.

  • Adrien LEUCI

    Confection de papier à Echizen Washi Village : Cet établissement propose une expérience de confection de papier à l’ancienne. Un procédé difficile pour les débutants : après avoir pris suffisamment de fibres dans un tamis, on découvre la joie de la personnalisation avec des éléments naturels et des couleurs et ensuite faire sécher le papier. On obtient après cela sa propre feuille de papier japonais originale.

  • Lassaux Samantha

    Confection de papier à Echizen Washi Village : La confection du papier traditionnel japonais permet de se livrer à une activité calme et reposante. La création, délicate mais rapide, permet de personnaliser avec des fleurs et de l'encre, avant de sécher le tout. On peut récupérer son papier japonais sous forme de cartes postales, de dessous de verre ou de toute autre création de son choix. La zone autour de la boutique permet aussi une visite agréable, avec cafés et d'autres boutiques de papiers traditionnels.

Bus
25 minutes

Gare JR de Takefu

Gare JR de Takefu → Gare JR de Kanazawa
Environ 1 heure

Gare de Kanazawamore

Gare de Kanazawa

La gare de Kanazawa a été choisie en 2011 lors du classement Travel+Leisure comme l'une des quatorze gares les plus belles du monde. Le tsuzumi, tambour utilisé dans les arts traditionnels, a servi de motif à l'architecture du portique. L'intérieur de la gare, semblable à un véritable musée, arbore toutes sortes d'objets issus de l'artisanat traditionnel.

JR Shinkansen Hokuriku Afficher les détails

Gare de Tokyomore

Gare de Tokyo

Le bâtiment en briques rouges Marunouchi, très apprécié depuis longtemps comme le visage de la gare fr Tokyo, a fini d'être restauré en octobre 2012 et a ainsi retrouvé son aspect d'origine. Les visiteurs peuvent désormais ressentir les 100 ans d'histoire du bâtiment et son atmosphère unique. A l'occasion de la réouverture du bâtiment Marunouchi, le Tokyo Station Hotel et la Tokyo Station Gallery ont également rouverts leurs portes. L'hôtel Tokyo Station est le seul hôtel au Japon qui soit aménagé dans un bâtiment désigné Bien culturel important. Il a été conçu dans un style raffiné inspiré de l'architecture classique européenne et s'accorde parfaitement avec le magnifique extérieur du bâtiment Marunouchi.

  • Adrien LEUCI

    À Tokyo, on peut découvrir diverses activités de nombreuses sortes tant touristiques, culturelles, historiques que gastronomiques. On fait de nouvelles découvertes pour y vivre des moments du présent en toute sécurité et sérénité. La découverte du département de Fukui réserve de nombreuses surprises et nous offre des expériences grandioses et uniques. Que ce soit vivre au cœur de la religion bouddhiste avec des moines cachés dans la montagne ou simplement se retrouver au milieu des dinosaures millénaires. La riche géographie des lieux impressionne et ouvre les chemins vers de nouvelles explorations futures.

  • Lassaux Samantha

    Tokyo est l'étape nécessaire pour une visite au Japon, la capitale réunit tous les aspects pour satisfaire les plus curieux. La ville aux aspects multiples réunit temples, sanctuaires, musées, parcs, quartiers shopping, chacun saura y trouver son bonheur.
    Fukui est une des régions touristiques du Japon en plein développement. La location d'une voiture permet une exploration plus approfondie mais les trains locaux ou les bus permettent d'effectuer diverses activités. Les deux moyens de transport nous proposent ainsi de la même manière une excellente visite.
    Fukui est une région à ne pas oublier, elle livre des expériences inoubliables et inattendues et offre un nouvel aspect du Japon au voyageur avide d'en apercevoir toutes les facettes.
    Les nombreux guides volontaires de chaque site nous apportent une aide précieuse en nous les faisant visiter. La cuisine locale nous propose des plats uniques à la région. Le visiteur repartira avec une nouvelle région explorée du Japon et en espérant revenir très vite.

Suggestions des voyageurs

Ce n’est pas la première fais que je vais à Tokyo, mais cette visite m’a réservé de nombreuses surprises. J’ai apprécié revenir sur des lieux et les voir sous un autre angle. La découverte de nouveaux lieux est toujours une belle surprise. Le temps et la météo étaient parfaits pour faire le tour de Tokyo. Fukui fût une agréable surprise pour un amoureux de la nature comme moi, entre la mer, la montagne ce circuit offre une variété de choix qui enthousiasme.

Adrien LEUCI
Directeur de Japan Information
Pays de résidence France (Toulouse)
  • Loisirs

    Nature, Escalade, art graphique et design

  • Nombre de voyages au Japon

    6

Suggestions des voyageurs

En visitant réellement un pays que l'on a l'habitude de voir à travers des livres, des documentaires et des films, etc., on peut découvrir de nouvelles choses. Les personnes qui n'ont jamais vu Tokyo ne doivent pas être nombreuses, mais si vous venez au Japon, un arrêt à sa capitale est primordial pour bien comprendre ce pays. Fukui constitue une belle étape, reposante et un peu éloignée de Tokyo qui vous promet un voyage formidable pour découvrir l'île.

Lassaux Samantha
Manager d'événements
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Boxe, sanctuaires, café

  • Durée du séjour à Tokyo

    5

Différents itinéraires pour la même zone

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © HOKURIKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.